UjoQekcBtlIRQ5zdbJOD
Web

Choisir un bon logiciel de GMAO

Les logiciels de GMAO, acronyme pour Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur, ne figurent peut-être pas en tête de votre liste de sujets de conversation. Mais si vous êtes la responsable de la gestion de maintenance des actifs de votre entrepris cela devrait certainement être le cas. Pour commencer, la gestion des actifs est l’affaire de tous, qu’ils en soient conscients ou non. Lorsque la responsabilité vous incombe, vous pouvez être sûr que c’est votre affaire.

La gestion des actifs de l’entreprise, plus communément appelée par son acronyme familier EAM (Entreprise Asset Management), est un élément vital pour mesurer et assurer la viabilité et la rentabilité de presque l’intégralité d’une organisation manufacturière. La gestion des actifs de votre entreprise implique de lier des préoccupations apparemment disparates. Les conséquences d’une gestion efficace, ou non, de ces actifs ont des répercussions considérables. Un bon logiciel de GMAO permet la transparence, la traçabilité, il est facile à utiliser et à comprendre. En outre, un bon logiciel de GMAO simplifie les formules et les calculs complexes.

Le choix d’une solution de GMAO

Donc, si la fonctionnalité et l’utilisation sont assez standard, comment décider ? Qu’est-ce qui différencie un bon logiciel de GMAO d’un moins bon ?

Ce qui caractérise un bon logiciel de GMAO ?

  • Flux intuitif / logique
  • Facilité d’entrée des données
  • Convivial / Facile à former

Ce qui caractérise un moins bon logiciel de GMAO ?

  • Intimidant
  • Difficile d’y saisir les données
  • Complexe, alambiqué
  • Difficile, voire impossible à maîtriser
  • Difficile de former d’autres personnes
  • Nécessite une formation initiale longue*
  • Nécessite de la formation continue pendant toute la durée de l’utilisation.

*Un besoin de formation initiale supérieur à 2 journées pour les managers et 2 heures pour les techniciens est un signal d’alarme fort quant à la complexité du logiciel de GMAO que vous envisagez de mettre en place

Un bon logiciel de GMAO est intuitif

Le logiciel de GMAO ne doit pas être intimidant pour la ou les personnes qui effectuent la saisie initiale des données. Vous ne devriez pas avoir à vous tenir sur un pied tout en tenant en équilibre une balle sur votre nez, les yeux fermés, pour être en harmonie avec la solution retenue. A titre d’exemple un logiciel tel que Yuman permet un démarrage très rapide par la facilité d’on-boarding qu’il autorise : setup et reprise de données simplifiés, formation requise minimale.

L’expression « convivial » peut sembler galvaudée, mais si vous avez à faire à un logiciel qui ne l’est pas, ce qui reste encore vrai pour de nombreuses anciennes GMAO, vous savez exactement de quoi je parle.

Un logiciel convivial signifie que vous n’avez pas à passer des nuits blanches à trouver des excuses raisonnables pour ne pas aller travailler. Ou si vous ne lancez pas votre logiciel dès votre arrivée au bureau. Si cela vous semble familier, pensez à en changer rapidement.

Votre GMAO doit faire preuve de bon sens, et toutes les actions pour accéder à l’information ou saisir de nouvelles données doivent être parfaitement logiques. Si vous devez suivre une formation initiale de plusieurs jours, ou encore, si vous devez suivre des stages de remise à niveau deux fois par an pour comprendre comment saisir et extraire des données de votre logiciel de GMAO, c’est qu’il n’est pas intuitif. Si les membres de votre équipe, et en particulier les techniciens sur le terrain depuis leur application mobile rechignent lorsqu’on leur demande de saisir des données, si leur appropriation et leur adhésion n’est pas très rapide, c’est qu’il n’est pas intuitif.

Un autre excellent moyen d’évaluer la simplicité de votre logiciel de GMAO est de comprendre comment il prend en charge les plans de maintenance préventive. Si cela ne vous semble pas clair : évitez !

De nombreuses entreprises considèrent le logiciel EAM comme une extension naturelle et un complément de leur GMAO (système de gestion de la maintenance assistée par ordinateur). La principale différence entre le logiciel EAM et la GMAO est que la GMAO se concentre principalement sur la maintenance et les équipements. Le logiciel EAM, quant à lui, prend en compte les équipements techniques comme un élément parmi d’autres de l’ensemble des actifs d’une entreprise.

Conclusion

Un bon logiciel de GMAO vous apportera des gains de productivité (tant pour la production que pour l’équipe maintenance), de la qualité de service, de la sécurité et constituera pour tous les membres de votre équipe une plateforme d’échange et de partage.