Comment devenir développeur web ?

vJJSbq1IYNc2jBVuE9VO

Être développeur web revient principalement à concevoir des sites internet s’adaptant aux besoins spécifiques des clients. C’est par conséquent un technicien informatique et un ingénieur de conception. L’univers du web étant d’un dynamisme constant, il est important pour le développeur web de s’adapter aux différentes évolutions et techniques afin de satisfaire au mieux les besoins du client.

 

Le métier de développeur web

Le métier de développeur web comporte différentes missions parmi lesquelles l’analyse des besoins du client ou intervenir dans la rédaction du cahier de charges. Il s’agit également de coder et de programmer en se servant des différents langages de programmation.

Par ailleurs, le développeur web est appelé à tester et à corriger les programmes ainsi qu’à rédiger des guides utilisateurs des programmes testés ou créés. Il se porte garant du suivi de la maintenance et des évolutions des logiciels. C’est également son rôle que de former les nouveaux utilisateurs des nouveaux outils informatiques.

Le métier de développeur web comporte de nombreux avantages puisque c’est un nouveau métier. Il ne nécessite en outre pas de longues études. C’est ainsi qu’une formation développeur web permet d’exercer, simplement avec un bac+2. Il s’agit également d’un métier à pointe de la technologie faisant de lui le métier d’avenir par excellence.

Ce métier donne une place de choix au sein du monde de l’emploi étant donné que l’ensemble des entreprises des différents secteurs se digitalisent rapidement. Cela donne un statut particulier au développeur web qui a le choix de mettre ses compétences au service du domaine de son choix.

Il peut s’agir du commerce, de la comptabilité, de la banque, des jeux vidéo et de bien d’autres secteurs. De plus, il peut décider de conclure le type de contrat qui lui sied le mieux. Il peut en effet décider de travailler exclusivement pour une entreprise ou alors de travailler en freelance. Se positionnant ainsi à son compte et se donnant la latitude de collaborer avec plusieurs partenaires.

 

Devenir développeur web

Il existe principalement deux façons de devenir développeur web. La première est la plus courante et consiste à obtenir son Bac S pour suivre la formation en bac+2 donnant accès au titre de développeur web. La seconde façon qui est un peu moins répandue est la formation en autodidacte.

En ce qui concerne la première catégorie, la formation peut être suivie au sein d’une école classique. Plus d’un site web propose néanmoins des formations en ligne. Par ailleurs, de nombreux BTS ou DUT permettent de devenir professionnel en développement web. Il est également possible d’y accéder à travers une licence spécialisée en bac+3 dans un organisme de formation et intégrer une startup.

Pour les étudiants les plus assidus et les plus volontaires, le cursus peut être suivi jusqu’au bac+5, en vue de l’obtention d’un master en informatique. Ce qui élargit bien évidemment les prérogatives du développeur.

 

Types de développeur web et débouchés du métier

Il est tout d’abord important de noter que le métier de développeur web comporte plusieurs spécialisations. Se former et se spécialiser en développement web se fait en fonction des langages employés et maîtrisés. Le développeur front-end ou intégrateur web travaille sur la partie visible du site internet.

Pour exercer en développement informatique, il utilise principalement les langages CSS, HTML et JavaScript. Le développeur back-end quant à lui code plutôt la partie cachée d’un site ou d’une application en utilisant un langage créant le lien entre la base de données d’un site web et ce dernier.

Il se sert principalement des langages PHP et SQL. Le développeur Full-Stack quant à lui possède un diplôme valorisant les deux profils précédents. C’est une spécialité particulièrement recherchée par les entreprises. En ce qui concerne les débouchés du métier de développeur, c’est peu de dire qu’ils sont nombreux. Surtout lorsque plusieurs langages sont maîtrisés.

On peut notamment parler des salaires très attractifs du métier que l’on soit développeur web junior ou confirmé. C’est également le cas lorsque l’on travaille en entreprise ou à son compte. C’est en effet un secteur d’activité très mobile.

 

Conclusion

La programmation informatique comme le développement web comporte plusieurs métiers et spécialisations. Les débouchés y sont conséquents et l’évolution technologique constante.

 

Tout connaître sur les agents conversationnels

GJANM2v3iYOBtcHfd8Im

Chatbot, Voicebot et Callbot désignent, en général, des agents conversationnels capables de comprendre, comme par magie, ce que vous dites ou ce que vous écriviez. Après une analyse rapide et automatique, ils peuvent vous fournir des réponses. À cet égard, les agents conversationnels s’avèrent être des bonnes solutions pour les entreprises de toute taille. Pour ne plus avoir des doutes associés à leurs utilisations, comprenez, exactement, ce qu’est un agent conversationnel. 

dydu, une plateforme proposant des meilleures solutions d’agents conversationnels

Mais que signifie agent conversationnel ? En fait, ce terme désigne l’ensemble des logiciels capables de tenir une conversation avec un être humain. Plus précisément, les agents conversationnels ne sont rien d’autre que des programmes informatiques écrits pour interagir avec l’homme, comprendre ce qu’il veut, lui répondre, mais surtout, comprendre les données dont il a besoin. Étant associés à l’intelligence artificielle, les agents conversationnels peuvent fournir une réponse avoisinant celle effectuée par une personne réelle. Étant minutieusement développé, un agent conversationnel devient un véritable bot ia

Si vous souhaitez utiliser des agents conversationnels, vous pouvez compter sur dydu. C’est une plateforme qui offre des meilleures solutions de chatbot, voicebot, et callbot. À part cela, la collaboration avec dydu vous permet d’éviter la rencontre de toute difficulté associée à la mise en place et à la mise en œuvre d’un agent conversationnel. 

Comprendre le chatbot, voicebot, et callbot

Pour avoir un meilleur aperçu du sujet, découvrez ce que signifient ces termes. Primo, chatbot s’agit d’un agent conversationnel capable de comprendre une phrase écrite et de fournir des réponses de la même manière. En d’autres termes, il implique l’utilisation d’un clavier pour vous permettre de communiquer avec le robot concerné. Le robot tâchera ensuite de vous répondre sur l’écran. 

Secundo, Voicebot s’agit d’une version beaucoup plus évoluée du chatbot. À l’aide d’un microphone, le logiciel du voicebot est capable de comprendre ce que vous dites. Puis, à l’aide d’un casque ou d’un hautparleur, il vous fournit une réponse orale. Cela peut se faire grâce à des pistes préenregistrées ou à la synthèse vocale. À titre informatif, la synthèse vocale est une technique qui consiste à transformer une phrase écrite sur ordinateur en une piste audio.

Tertio, callBot désigne un voicebot exploité par téléphone. En principe, cela s’agit d’une nouvelle génération de serveurs vocaux interactifs, doté d’une reconnaissance vocale. Cela dit, les robots peuvent, à présent, répondre à des appels de clients ou de collaborateurs, à la place d’un responsable d’une entreprise.

Fonctionnements et avantages des agents conversationnels

Principalement, les agents conversationnels fonctionnent grâce à des algorithmes informatiques et à l’intelligence artificielle. Pour information, un algorithme désigne des suites logiques, expliquées étape par étape, pour effectuer une action. En intégrant des algorithmes dans les programmes informatiques, les possibilités deviennent infinies. Quant à l’intelligence artificielle, cela parle d’un système qui comprend les mécanismes de la cognition et de la réflexion. En terme plus simple, l’IA imite le fonctionnement du cerveau humain. Grâce à l’association d’un programme à l’intelligence artificielle, les agents conversationnels peuvent comprendre les écritures et les voix et peuvent fournir des réponses adaptées. 

Pour le reste, les agents conversationnels offrent plusieurs avantages à ses utilisateurs. En guise d’exemple : 

  • ils peuvent aider les entreprises à répondre à des questions répétitives ou qui sont très à la mode ; 
  • leurs usages permettent un gain de temps considérable ; 
  • ils permettent aux responsables de ressources humaines d’une entreprise d’éviter le recrutement d’un professionnel, ce qui réduit le coût de production ; 
  • les agents conversationnels sont efficaces dans l’amélioration des stratégies marketing
  • etc ;

En bref, l’utilisation du chatbot, voicebot, et callBot apporte une valeur ajoutée intéressante à toute entreprise. 

 

 

 

 

 

 

 

5 facteurs clés de classement Google qui feront grimper votre site internet

Seo, Moteur De Recherche, Search Engine Optimization

Pour être visible par des milliers de personnes, un site web doit être classé parmi les premiers résultats de Google. C’est l’objectif que vous aident à atteindre les nombreuses structures SEO installées régulièrement. Ces dernières disposent de personnels hautement qualifiés. Ces derniers disposent de connaissances sur les critères de classement de Google. Découvrez ici 5 facteurs qui feront grimper votre portail web.

Contenu de qualité

Code, Html, Numérique, Codage, La Toile, Programmation

Pour assurer un référencement digne du nom, la rédaction d’un contenu de qualité doit être au cœur de votre stratégie SEO. En réalité, pour générer des leads et attirer l’attention des moteurs de recherches, vous devriez remplir votre site web d’informations de qualité qui intéressent les internautes.

Plusieurs critères caractérisent un contenu de qualité. Parmi eux figurent le nombre de mots, les images, les listes à puces, l’unicité, la structure avec des titres et sous-titres pertinents (H1, H2, H3). Un texte de qualité doit également répondre aux critères d’expertise, d’autorité et de fiabilité de Google. Pour ce faire, il existe d’innombrables Agence SEO qui peuvent vous offrir ce genre de service. Vous pouvez ainsi souscrire à un Pack référencement comprenant tous les services compris.

Backlinks de qualité

D’après plusieurs agences web, le backlink est aussi un facteur à fort impact pour le référencement SEO. Lien retour en français, c’est en quelque sorte un hyperlien qui vise un site ou une page Web précise. Ces derniers fournissent une indication de la réputation de votre site ou de votre page. C’est un fondement de l’algorithme de classement de Google. Retenez que le nombre de backlinks est un facteur déterminant de la bonne qualité, de la pertinence et de l’autorité de votre site.

Optimisation des mots clés

Par définition, le mot-clé est un groupe de mots qui permet de caractériser le contenu d’un document. C’est en quelque sorte l’empreinte de ce dernier. Il permet également de préciser les thématiques, mais aussi de faire des recherches. Ce sont des éléments essentiels pour l’optimisation des sites web sur les pages. Ces derniers doivent miser sur des mots-clefs à forts impacts. Vous pouvez les étayer avec des mots clefs secondaires qui ont également toute leur importance.

Une bonne vitesse de chargement du site

Il est clair qu’aucun internaute ne souhaite tomber sur un site ou une page web qui met beaucoup de temps à charger. Et pour ce faire, il est plus qu’important de prioriser l’aspect rapide et immédiat des réponses de votre page. Plus vous avez une bonne vitesse de chargement de site, plus vous aurez des visiteurs qui s’attarderont sur votre site. Ce qui montrera à Google que votre site est important aux yeux des internautes.

Mobile friendly

De façon littérale le mobile friendly signifie que votre site ou votre page peut être visité sur n’importe quelle plateforme mobile. Cela permet à vos internautes de vous suivre même lorsqu’ils sont en déplacement. C’est également un site web adaptatif et responsive design. Vous devez ainsi veiller à ce que votre site web soit responsive pour générer plus de leads.

En somme, pour que votre site web soit visible, il doit répondre aux 5 facteurs de classement décrits dans le présent article. Ce sont ces critères qu’utilise Google pour effectuer son classement.

Comment élaborer une stratégie marketing digital ?

Redj1prvnkzrum5xdkop

Nous vivons à l’ère du numérique où les habitudes des consommateurs ont grandement changé. Inéluctablement, les organisations sont confrontées à de nouveaux défis. Pour réussir, elles sont appelées à concevoir un plan d’action approprié afin de leur permettre de répondre à ces nouvelles attentes.

Pour être compétitives, les entreprises doivent améliorer leurs opérations marketing et développer une stratégie marketing digital intégrée où le client est au centre de toutes les décisions commerciales. Cela nécessite l’intégration des canaux marketing afin de créer une expérience personnalisée pour tous les clients.

Qu’est-ce qu’une stratégie marketing digital ?

Une stratégie marketing numérique est un plan ou un plan d’action pour atteindre les objectifs marketing fixés. Les objectifs sont déterminés par vos objectifs commerciaux et par ordre de priorité. Une fois ces objectifs définis, des campagnes de marketing numérique seront développées et exécutées pour les réaliser.

Quels sont les canaux du marketing digital ?

Pour mettre sur pied une stratégie marketing digital solide, vous pouvez vous appuyer sur des canaux fiables tels que le SEO, le SEA, les réseaux sociaux, etc. Toutefois, nous allons uniquement nous présenter les deux premiers dans cet article.

Le SEO 

Le SEO (Search Engine Optimization) ou référencement naturel, est le processus d’optimisation de votre site web afin d’augmenter sa visibilité lors des recherches. Ainsi, plus votre page Internet est visible dans les résultats de recherche, plus vous êtes susceptible d’attirer l’attention des clients potentiels et existants de votre entreprise. 

Le SEO est une recherche basée sur les mots-clés. C’est une stratégie à long terme et il faut du temps pour obtenir des résultats. 

Pour y parvenir, vous devrez appliquer les conseils ci-après :

  • Effectuer une recherche de mots-clés ;
  • Les mots-clés sélectionnés doivent correspondre au contenu de la page ;
  • Optimiser votre site web en créant un contenu pertinent et utile ;
  • Utiliser les titres de page, les balises de titre pour décrire le contenu important et les balises alt sur les images ;
  • Utiliser des liens et des backlinks ;
  • Surveiller votre visibilité sur les moteurs de recherche ;
  • Utiliser le référencement des entreprises locales.

Le SEA

Le SEA (Search Engine Advertising) ou référencement payant est une forme de marketing payant qui donne aux entreprises, la possibilité de diffuser leurs annonces auprès des internautes en payant pour avoir leur contenu publicitaire en haut des résultats de recherche. 

Vous devrez noter que c’est une stratégie à court terme. Ainsi, en un laps de temps vous serez sur la première page des moteurs de recherche.

Ainsi, pour sa mise en œuvre, vous devrez :

  • Définir vos objectifs commerciaux ;
  • Choisir et aligner les bons mots-clés ;
  • Utiliser des mots-clés à exclure lors de vos campagnes. En gros, cela empêche votre annonce d’être déclenchée par une certaine expression, telle que « gratuit », « bon marché », etc.
  • Se connecter à votre outil d’analyse de données ;
  • Cibler le public et les pays ou villes appropriés ;
  • Améliorer votre remarketing.

Pour mieux comprendre ces notions, consultez le site de l’Agence Tijara qui va vous renseigner davantage.

Quels sont les éléments clés d’une stratégie marketing digital ? 

L’élaboration d’une stratégie marketing doit tenir compte de plusieurs éléments clés. Ainsi, vous devrez :

Identifiez vos objectifs commerciaux : la première étape d’une stratégie de marketing numérique consiste à identifier vos objectifs commerciaux. Par exemple, augmentez les prospects ou les ventes en ligne, augmentez le trafic vers votre site web, augmentez la notoriété de votre marque sur les réseaux sociaux.

Identifiez le public cible : vous devez créer votre profil d’acheteur. Incluez les données démographiques, le revenu, les intérêts, les désirs et les besoins des clients.

Identifier les canaux : pour chaque action, vous devez penser à un canal spécifique. Par exemple, si vous souhaitez attirer de nouveaux clients, vous pouvez implémenter le SEA ou le SEO. 

Planifier le contenu en fonction du parcours client, vous pouvez commencer à planifier le contenu et l’attribuer à la stratégie pendant le parcours.

Analyser et optimiser votre stratégie : vous devez mesurer l’impact de votre stratégie et l’optimisez si nécessaire. Vous devez définir des objectifs SMART (spécifiques, mesurables, réalistes, pertinents et délimités dans le temps). Pour plus d’informations, consultez la documentation de Google qui est assez outillé à ce propos.

Conclusion

Dans l’ensemble, avoir une stratégie marketing digital est vitale car elle donne aux organisations un sens de l’orientation et crée un avantage concurrentiel. Une stratégie vous aide à organiser le flux de travail, à suivre la progression de la campagne en temps réel, à atteindre les objectifs commerciaux et vous permet également de recueillir des informations sur le marché, sur les clients, sur les clients potentiels et sur les concurrents. En d’autres termes, cela permet aux spécialistes du marketing de s’adapter rapidement au changement, en particulier dans un monde numérique en constante évolution.

Pourquoi s’orienter vers les métiers du web ?

63jaeeaatsftm1hjvw7k

L’essor d’Internet a permis la naissance et le développement de nombreux métiers. Ces derniers souvent qualifiés de métiers du web et du digital présentent de nombreux avantages. Si vous hésitez encore à vous lancer dans le secteur du web, ces quelques raisons devraient vous faire changer d’avis.

Les métiers du web sont pratiques et d’actualité

Le secteur numérique est en constante évolution. De ce fait, on remarque une très forte demande en ce qui concerne les spécialistes de ce secteur. En effet, les entreprises, quel que soit leur domaine d’activité (industrie, agroalimentaire ou autre), ont besoin de solutions commerciales qui leur permettent d’améliorer leur visibilité.  

Cela passe par la création des plateformes que sont les sites Internet ou d’e-commerce. Ces plateformes permettent aux entreprises de se faire connaitre et d’interagir avec leurs clients. Bien entendu, leur gestion et leur entretien ne peuvent être assurés que par les spécialistes en la matière que constituent les personnes formées aux métiers du web.

Aussi, avec l’augmentation du besoin en professionnels des métiers du web, le numérique apparaît comme un véritable secteur porteur. Il serait alors judicieux de se tourner vers les métiers qui y sont liés, car ce sont des métiers d’avenir.

De plus, le numérique est un secteur qui ne connaît pratiquement pas de crise. L’usage d’Internet étant généralisé un peu partout dans le monde, il est difficile de rester sans emploi lorsque l’on se fait former dans un métier du web. En plus de vous permettre de travailler depuis votre domicile, les métiers du web sont propices au travail indépendant.

Cependant, il faut véritablement se battre pour trouver son premier emploi. Cela s’explique par la forte concurrence sur le marché, mais aussi par la volonté des employeurs d’avoir des profils bien formés. Il est alors impératif de suivre une formation digitale et web de bonne qualité.

En suivant une formation de qualité, il est possible d’acquérir tout le savoir et le savoir-faire nécessaire pour réussir dans ce domaine.

Le secteur numérique : source de fonctions variées

Un autre avantage de se faire former dans un métier du web, c’est que le secteur numérique englobe un grand nombre de professions. Vous aurez donc l’embarras de choix en ce qui concerne les métiers que vous pourriez exercer.

Ainsi, vous pourriez vous orienter vers des métiers tels que celui de développeur web, d’Ux Designer, de community manager et de chef de projet web, etc. Ces métiers sont complets et amènent à accomplir une variété de taches.

De plus, la demande élevée combinée au manque de profils qualifiés fait que les salaires proposés sont assez intéressants. Ils varient selon le niveau d’étude et le poste occupé. Le salaire moyen des métiers du web tourne autour de 60 000 euros par an.

Cette rémunération peut augmenter avec les primes et en tenant compte du niveau d’expérience et du rendement. En résumé, il faut retenir qu’une formation digitale et web permet d’acquérir des connaissances nécessaires pour évoluer dans un monde de plus en plus tourné vers le digital.

Comment devenir community manager ?

6blq0eja1jq3funkqejb

Apparu avec l’avènement des réseaux sociaux, le métier de community manager est relativement nouveau sur le marché. Il apparaît toutefois comme un indispensable pour toutes les entreprises qui souhaitent se moderniser et communiquer en ligne. Comment accéder à la profession ? Quelles sont les compétences nécessaires ? Réponse dans cet article.

La gestion des réseaux sociaux : la clé du succès pour les entreprises 

Contrairement aux idées reçues, passer du temps sur les réseaux sociaux n’est pas qu’un loisir. Au contraire, ces plateformes digitales sont aujourd’hui utilisées par la quasi majorité des entreprises pour communiquer avec leurs clients et leurs partenaires, et y acquérir une bonne réputation. Ainsi, il est désormais possible d’interagir directement avec les consommateurs via Facebook, Instagram ou encore Twitter. Cette révolution numérique a changé la dynamique pour tout l’écosystème professionnel, et les chiffres le prouvent :

7 millions d’entreprises utilisent Facebook pour la publicité.

45% de la population mondiale est inscrite sur au moins un réseau social, ce qui constitue un immense vivier de clients potentiels.

54% des consommateurs se renseignent sur un produit sur les réseaux avant de l’acheter.

Gérer les réseaux sociaux est donc devenu un levier essentiel pour toutes les entreprises qui veulent se faire connaître, étendre leur réseau ou développer leur notoriété. Pour cela, il est presque impossible de se passer des professionnels des réseaux sociaux, les community managers, qui consacrent leur temps à mettre en place la stratégie digitale de l’entreprise. Les plus grosses sociétés l’ont compris, et possèdent des équipes entières d’experts.

La formation pour devenir community manager

Dans les écoles de communication, une introduction au métier de community manager vous sera proposée, mais il n’existe que peu de parcours 100% consacrés à cette activité. Il est donc conseillé de suivre une formation réseaux sociaux en ligne, qui vous permettra d’acquérir toutes les compétences en quatre semaines, et ce depuis chez vous. D’autant plus que l’École Française propose des formations qui garantissent un diplôme certifié par l’État, et que la plupart d’entre elles peuvent être financées par la CPF. Vous n’aurez donc rien à débourser et pourrez postuler pour un poste de community manager.

Les missions principales

Sans surprise, vous devrez passer votre temps sur les réseaux sociaux de l’entreprise ou la marque que vous représentez. Il convient donc de connaître les multiples codes de chaque réseau et d’en comprendre les usages. De là, vous devrez gérer et animer les communautés, créer des contenus graphiques pertinents et attractifs (photos, vidéos, textes…), ainsi que collaborer avec d’autres influenceurs. Tout cela dans l’objectif d’accroître la visibilité et la notoriété de la marque et d’atteindre les objectifs. Attention cependant, car ce n’est pas toujours une partie de plaisir et vous devrez vous préparer à devoir gérer d’éventuels bad buzz. Heureusement, grâce à des outils sophistiqués propres aux community managers, vous pourrez surveiller en temps réel la e-réputation de la marque ou de l’entreprise, afin d’anticiper de potentiels problèmes. Le tout étant de continuer à engager les communautés, afin de faire vivre la marque à travers les échanges de ses consommateurs.

 

Pourquoi faire appel à une agence Adwords ?

Pourquoi faire appel à une agence adwords ?

En matière de référencement, l’on parle si souvent du SEO qu’on en oublie le SEA (Google Adwords) qui est pourtant plus efficace. Il s’agit en effet d’un programme publicitaire payant qui permet d’avoir un référencement optimal sur Google. Bien des entreprises en font d’ailleurs le choix et obtiennent des résultats probants. Cependant, si la plupart de ces structures gèrent habituellement leurs campagnes Adwords en interne, d’autres préfèrent confier cette tâche à des agences spécialisées. Découvrons ensemble les avantages d’une telle stratégie.

Une meilleure efficacité et un gain de temps

Si pour gagner en visibilité et booster vos activités, vous avez opté pour le référencement payant, alors faites-le bien pour que votre investissement ne tourne pas à perte. Il est vrai que tout le monde peut créer un compte Google Adwords et y lancer sa campagne. Mais sa réussite dépendra surtout de son savoir-faire et sa parfaite maîtrise du fonctionnement même de cette plateforme. C’est en effet un outil assez technique dont seuls les experts certifiés maîtrisent réellement les subtilités. En faisant appel à ces professionnels, vous gagnerez alors non seulement en efficacité, mais aussi en temps car votre personnel sera moins dispersé. Ils concentreront l’essentiel de leur énergie à vos activités et optimiseront ainsi votre productivité. Pour tout besoin, faites appel à cette agence SEA (Adwords) en Belgique.

Le travail des experts Adwords

Pour vous garantir une campagne publicitaire de qualité, vos experts Adwords fourniront un travail méthodique. Ils commenceront par segmenter votre campagne et la répartiront dans plusieurs groupes d’annonces. Ils prévoiront ensuite un nombre adéquat d’annonces par groupe et y ajouteront des mots clés pertinents. Ils définiront la portée géographique et les délais de votre campagne conformément à votre budget. Ils détermineront subtilement les enchères pour vous offrir un bon référencement et paramétreront les extensions d’annonces pour optimiser votre flux. Cela vous garantira une meilleure communication et un excellent taux de conversion. Ils assureront enfin le suivi de vos statistiques et ajusteront votre campagne autant que nécessaire.

Comment booster les performances de son site internet ?

Selon certaines études, près de 40 % des internautes quittent un site internet dès que le temps de chargement va au-delà de 3 secondes. Bien évidemment, ce chiffre varie selon le secteur d’activité et le pays. D’une certaine manière, les visiteurs commencent à être impatients lorsque le temps de chargement est plus long que d’habitude. En conséquence, et pour d’autres raisons, le site internet perd en visibilité et en productivité. Il est donc crucial de garantir de bonnes performances pour son site web. Découvrez dans cet article comment optimiser les performances de votre site internet.

Le fonctionnement d’un site internet

Un site web se révèle être un ensemble de fichiers répertoriés dans un classeur qui se trouve chez un hébergeur. Lorsque vous souhaitez visiter une plateforme, l’ordinateur, le smartphone ou la tablette lance une requête vers l’hébergeur qui répond en renvoyant des fichiers vers votre terminal. Une fois que les fichiers vous sont parvenus, le navigateur du terminal se chargera de convertir tous ces fichiers en une représentation numérique sur une page web.

Les performances d’un site dépendent donc principalement de la structuration de ces 3 éléments, dont le classeur, l’hébergeur et le navigateur. Si vous souhaitez avoir une plateforme performante, cliquez ici. En fait, la bonne gestion de ces différents éléments vous permettra de réduire de manière conséquente le temps de chargement de votre site internet. Pour y arriver, il faudra passer par différentes étapes incontournables.

L’agencement de votre classeur

C’est l’une des étapes nécessaires à l’amélioration des performances de votre site internet. Vous devez savoir qu’il existe de nombreuses manières de concevoir un site web. Si vous faites le choix d’un CMS comme WordPress, alors vous bénéficierez dès le départ d’un temps de chargement optimal. Avec un tel choix, vous bénéficiez d’une excellente structuration des fichiers de votre site internet. La clé se trouve donc dans la bonne administration des fichiers qui se trouvent dans votre classeur.

L’organisation de vos contenus

D’après une étude basée sur les performances d’un site web, près de 68 % des sites sur la toile possèdent des fichiers CSS et JavaScript non minifiés. La minification de ces fichiers permettrait de gagner de précieuses microsecondes. Cela consistera à réduire et supprimer les lignes superflues, les espaces et les commentaires au niveau du code source.

En effet, des éléments se révèlent plus lourds que d’autres. Certains risquent de bloquer le chargement des pages de votre site. Une bonne intervention vous permettra de fluidifier le processus et faciliter le chargement.

La compression des images

Les images peuvent être un handicap pour les performances d’un site web. Il existe de multiples outils pouvant vous permettre de réaliser la compression de vos images. Vous avez la possibilité de cropper et de redimensionner les images en vue de réduire le poids. Une bonne compression des images de votre site internet vous permettra d’optimiser les performances des pages de votre plateforme.

Choisir un bon hébergeur

Sachez que la performance de votre hébergeur a une grande influence sur les performances de votre site internet. Il est donc primordial de trouver un hébergeur avec les bonnes caractéristiques pour un hébergement irréprochable de votre plateforme.

Voici donc quelques conseils pour optimiser les performances de votre site internet.

Attirer des clients sur son site internet avec le SEO et Google Ads

Itkp0ig8nvvirf1dc9tn

Votre site internet ne vous apporte que peu de contacts ? Vous le trouvez pourtant très bien fait : les contenus sont agréables à lire, la navigation (sur ordinateur ou mobile) est aisée, les couleurs sont jolies. Bref, tout est prêt pour que votre site internet soit une vraie machine à générer des contacts. Mais ce n’est pas le cas. Si vous voulez améliorer cela, nous vous recommandons de lire les lignes qui suivent. Vous allez apprendre comment faire venir sur votre site des visiteurs qualifiés en vous appuyant sur Google Ads et sur le référencement naturel (SEO).

Le référencement naturel (ou SEO)

Le référencement naturel est sans aucun doute une des meilleures méthodes pour faire venir des prospects sur un site internet.
Mais pour que votre site se positionne naturellement sur des mots clés intéressants pour votre entreprise, vous allez devoir effectuer un travail important. Un travail qui sera certes vite rentabilisé, mais qu’il faudra tout de même effectuer, en respectant les règles de Google.

L’idéal est de faire appel à un professionnel du référencement pour vous épauler. Votre référencement progressera ainsi plus vite et vous éviterez de commettre des erreurs grossières qui pourraient pénaliser votre site (et faire régresser votre classement dans les moteurs de recherche).

Que vous vouliez effectuer ce travail de référencement naturel par vous-même ou en vous faisant aider par un professionnel, nous vous recommandons de lire ce document (rédigé par les équipes de Google) qui vous indiquera comment bien débuter en référencement naturel.

Google Ads

Il existe de nombreuses manières de faire de la publicité ciblée sur internet, mais la manière la plus efficace est sans doute de passer par l’outil publicitaire Google Ads.

En utilisant Google Ads, vous allez pouvoir afficher des annonces auprès d’internautes qui recherchent, sur Google, des produits ou des services tels que ceux que vous proposez. Vous montrez à une clientèle potentielle, et en recherche active d’une solution, que vous avez justement la solution idéale à leur proposer. C’est clairement un outil publicitaire très efficace et rentable (s’il est bien géré).

Pour faire de la publicité avec Google Ads il est, là-encore, préférable de vous faire épauler par un professionnel du secteur. En effet, l’interface Google Ads propose de très nombreuses options et les débutants ne savent très souvent pas où donner de la tête et se contentent de suivre les recommandations automatiques données par Google. Ce qui s’avère rarement efficace.

Que vous vouliez gérer vos campagnes vous-même, ou que vous vouliez en confier la gestion à un professionnel, nous vous recommandons de vous rendre sur le site de Yann Dubuisson (qui est lui-même consultant Google Ads), vous y trouverez de nombreuses informations qui pourront vous aider à créer vos premières campagnes Google Ads.

Pour conclure

Le référencement naturel et Google Ads devraient vraiment être les deux piliers de votre stratégie digitale. Si vous devez investir sur deux canaux pour faire venir des clients potentiels sur votre site internet, choisissez ces deux-là.

Si vous effectuez un bon travail, de préférence en étant aidé par des professionnels compétents, vous vous apercevrez bien vite que votre site internet peut effectivement devenir votre meilleur atout commercial.

Comment choisir son agence SEO ?

Comment choisir son agence seo ?

Le référencement naturel (SEO) est une technique qui permet d’améliorer la visibilité d’un site internet. Il se fait à travers différents éléments et nécessite de ce fait certaines compétences. C’est pourquoi on confie souvent cette tâche à une agence dédiée. Cependant, il existe plusieurs agence SEO de nos jours. Choisir la sienne dans ce contexte peut s’avérer complexe. 

Evaluer la compétence de l’agence SEO

Pour choisir son agence SEO, il faut d’abord évaluer la compétence et le professionnalisme de celle-ci. Pour ce faire, on commencera par vérifier la notoriété, encore appelée e-réputation de l’agence SEO. Ensuite, on testera le positionnement de ladite agence dans les moteurs de recherche. Ce positionnement sera le reflet du savoir-faire de la structure. L’agence SEO doit également vous donner la possibilité de faire une vérification des références qu’elle fournit sur son site, comme cela est le cas lorsque vous contactez ce professionnel du référencement naturel. Puis il faudra vérifier que la santé financière de l’agence SEO est optimale. Pour enfin choisir son agence SEO, on demandera à avoir un entretien dans ses locaux ou par téléphone.

Les critères à considérer pour choisir son agence SEO

Hormis la compétence, il faudra considérer d’autres critères pour choisir son agence SEO. Parmi ces critères, on a premièrement la qualité de la communication. Celle-ci doit être claire afin de mieux suivre et d’évaluer la qualité de son travail. On suivra notamment l’évolution du trafic organique, le nombre de pages visitées par session, les taux de clics et de rebond ainsi que le nombre de backlinks. A l’importance d’une bonne communication, s’ajoutent la disponibilité et l’écoute de l’agence SEO. Cela lui permettra d’identifier le domaine d’activité du client, ses principaux concurrents, ses objectifs commerciaux et marketing, la fluidité, le design et l’ergonomie du site. Enfin, l’agence SEO doit faire des promesses honnêtes et réalistes.